PAGE EN COURS DE REALISATION -RIEN N’EST DEFINITIF

Fusain, plume (encre de Chine) et crayon. L’infinie variété de la nature…

L’encre utilisée pour le dessin à la plume demeure soluble une fois posée. Elle permet de faire des lavis à partir des traits du dessin qui demeurent alors plus ou moins visibles. Mais selon les cas, il peut y avoir un premier lavis dont j’attends le séchage pour tracer les dessins par-dessus.

De haut en bas et de gauche à droite : maison bretonne (crayon), ébauche de paysage (plume et lavis), maison du Jura avec pont de grange tenant compte de la pente (plume), cases de brousse (Kenya – plume, lavis et quelques touches d’aquarelle), encore une maison du Jura avec pont de grange (crayon).

De gauche à droite : bonsaï (sanguine), cocotier et rose du désert (crayon noir B), bonsaï (crayon wolf).